VOILÀ COMMENT LES SYSTÈMES DE CLIMATISATION NOUS OFFRENT UNE TEMPÉRATURE AGRÉABLE LORS DE NOS DÉPLACEMENTS

L’été dernier, nous en avons tous fait l’expérience… Quel bonheur de monter, tout en sueur, dans une voiture et de pouvoir allumer l’air conditionné ; et quel plaisir de monter dans le bus, accueillis par un air bien frais. C’est dans ces moments que nous apprécions les bienfaits de la climatisation.

Nous n’y pensons plus vraiment, mais bénéficier d’une température adaptée dans les automobiles, les avions, les trains ou les bus rend le voyage beaucoup plus confortable. Garantir une bonne climatisation n'est pourtant pas chose facile. Chaque type de transport connaît en effet des défis qui lui sont propres. Cela vaut bien sûr pour les moyens de transport quotidiens, comme la voiture, le train ou le bus, alors pensez ce que cela doit être pour un avion, un engin spatial ou un sous-marin.

Sur la route

Que vous utilisiez votre véhicule pour vous rendre au travail ou pour partir en vacances, une température agréable dans le véhicule est toujours appréciée, été comme hiver.

Le bus est autant utilisé pour de longues distances que pour de courts trajets en ville. Les unités CVC (chauffage, ventilation et climatisation) qui équipent les bus sont généralement placées au-dessus ou à l'arrière du bus, le compresseur étant entraîné par le moteur, tout comme c’est le cas pour les voitures.


Sur les voies

Les systèmes CVC des trains se composent souvent de plusieurs unités de condenseurs et d’évaporateurs à inverter montés au-dessus, sur le côté ou sur le châssis du train. Il est par ailleurs possible de dissocier les systèmes, avec une distribution de l’air froid depuis le plafond et de l’air chaud par le sol.


Dans les airs

Dans les avions, le flux d’air frais semble constant. Comment les systèmes CVC permettent-ils de maintenir un climat si confortable en cabine ? Les avions de ligne modernes font principalement appel à l’ECS (Environmental Control System) et à un système plus simple, l’ACM (Air Cycle Machine). Le système ACM est idéal pour les gros avions et est particulièrement utilisé comme moyen de refroidissement. Le système VCM (Vapor Cycle Machine), moins onéreux, utilise des réfrigérants spéciaux et convient aux avions avec un débit (d’air moteur) limité.

 

Dans l’espace

Si tous les systèmes CVC cités ci-dessus nous sont familiers, c’est moins les cas de la climatisation dans l’espace ou sous les océans… Les navettes et les stations spatiales comme l’ISS disposent également d’un système de conditionnement d’air qui rend le voyage confortable et sûr pour leurs occupants. L’isolation MLI (Multi Layer Insulation) joue un rôle clé dans la gestion de la climatisation d’un engin spatial. La MLI offre en effet la possibilité d'intégrer les systèmes et garantit la stabilité et la puissance nécessaires au traitement d’importantes fluctuations de température, et notamment de la chaleur extrême. De petits radiateurs électriques sont également utilisés pour maintenir la chaleur au sein de l’appareil.

Dans un sous-marin, ce sont les moteurs, les batteries, le radiateurs, les lampes électriques et les personnes présentes qui produisent la chaleur et maintiennent une humidité constante dans la cabine. La régulation du taux d’humidité et de l’air ambiant est ici cruciale. Le système de conditionnement d'air est installé dans le minimum d’espace disponible qui ne fait que quelques mètres cubes. Cet équipement assure une température confortable et régule le taux d’humidité.

On retrouve des systèmes CVC dans de nombreux moyens de transport. Ils sont essentiels pour offrir un air ambiant agréable. La prochaine fois que vous montez dans votre voiture et que vous mettez le chauffage, ayez donc une petite pensée pour la technologie CVC utilisée dans l'espace ou au fond des océans.

Javascript should be enabled to use this form.

Meer weten over onze producten?

Neem vrijblijvend contact met ons op.

Zou je dit veld nog in willen vullen?
Zou je dit veld nog in willen vullen?
Zou je dit veld nog in willen vullen?
Zou je dit veld nog in willen vullen?
 

Referenties